Découvrir par le toucher

Le petit, assis au milieu du bac à sable, va tout d'abord « pétrir » cette nouvelle matière, y enfoncer les mains, gratter sa surface, la laisser glisser entre ses doigts. Il compare ses différentes sensations et apprend à distinguer le mou, le dur, le lisse et le rugueux. Il prend connaissance de ce nouveau milieu. Et s'il est pieds nus, c'est avec encore plus de sensations nouvelles qu'il fera

ses premiers pas.

Dès qu'il commence a marcher, ll va aussi vouloir aller aux toilettes seul comme son grand frere... Soit, apprenez lui à faire seul avec les Pants de Pampers qui s'enfilent comme un slip. Il sera fier de lui...

Un peu plus tard, l'enfant réclamera des « objets » pour jouer dans le sable. Faire des pâtés n'est pas encore sa préoccupation. Il va avant tout remplir et vider les récipients mis à sa disposition, de la même manière que dans son bain. Derrière cette activité, qu'elle soit réalisée avec l'eau ou le sable, se cachent les mêmes apprentissages. Le plein et le vide d'abord, puis le temps et son déroulement, des notions difficiles à apprendre qui lui demanderont de multiples répétitions . À ces gestes s'associeront, bien sûr, ceux de transvasement ou de transport.

Exercer son habileté manuelle

En grandissant, le petit enfant va encore trouver un nouvel intérêt au sable. Il va vouloir le mélanger à l'eau pour faire de la « boue », au grand dam de sa mère. Cependant, bien que salissante, cette activité est fort enrichissante. En tripotant ainsi cette matière molle, l'enfant exerce son habileté manuelle, la finesse de sa préhension et la coordination de ses gestes. Il va être confronté à la matière, il devra lutter contre ses propriétés physiques pour enfin la dominer. C'est en passant par le malaxage de la boue qu'il apprend à réaliser de véritables chefs-d'œuvre de sable: châteaux, animaux, etc.

Rendez-vous au bac à sable

Le bac à sable du square lui permet de rencontrer d'autres enfants, de commencer à jouer avec eux, même si, bien souvent à cet âge, ces rencontres se transforment en pugilats pour une pelle ou un râteau malencontreusement empruntés ou convoités. Fréquemment, et à juste raison, décriés pour leur peu d'hygiène, les bacs à sable publics sont normalement soumis à des règles strictes: ratissage quotidien sur 10 cm d'épaisseur, labourage en profondeur tous les trimestres et remplacement du sable une fois par an ou traitement régulier antiparasites.

C'est sale !

Si vous passez votre temps à lui dire que ce qu'il touche est sale, demandez-vous d'abord si vous n'êtes pas trop phobique vis-à-vis de la propreté. De même, vous pouvez être stupéfaite de le voir goûter tout ce qui lui tombe sous la main : il suce avec délectation les cailloux du jardin tout comme il lèche les vitres de la voiture, etc. Ces gestes qui vous paraissent « sales » sont pour lui un autre moyen de toucher et de connaître. Seule la terre souillée d'excréments est vraiment sale ; certains spécialistes disent même que si elle est propre, elle peut apporter des oligoéléments. Mais il vaut mieux contrôler ses expériences.

Toute cette saleté qu'il faut enlever c'est facile grâce à Nivéa Baby qui prend soin de nos pitchouns...