Un rictus utile

Plus la personne à qui le sourire s'adresse a des liens d'amitié profonde avec l'enfant, plus il est prononcé. Il est aussi utilisé pour les photos, quand on demande à l'enfant de poser: il est alors figé. Le mouvement des minuscules muscles oculaires est beaucoup plus révélateur de sa signification que celui des lèvres. En effet, ils n'obéissent pas à notre volonté. Un vrai sourire s'accompagne toujours du plissement, plus ou moins accentué, de ces muscles.

Toute une gamme de sourires

Le sourire supérieur est souvent associé à un mouvement de sourcils. Il peut aussi avoir une signification de doute ironique ou d'étonnement amusé: l'enfant retrousse la lèvre supérieure, ouvre un peu la bouche, mais, dans ce cas, les muscles autour des yeux ne bougent pas. Le sourire inférieur est moins ambigu. De cette façon, l'enfant reproduit l'expression agressive des grands. Il menace. Il ne cherche pas à mordre mais veut imposer sa volonté. Il s'accompagne d'un regard profond et fixe. Ce sourire est celui d'un enfant qui a une très grande confiance en lui. Il est très utilisé dans les jeux, bien sûr, pour impressionner les copains. Certains cèdent, d'autres se rebiffent, et d'un sourire peut naître une bagarre.

Au sommet de la gamme se trouve le sourire large: les dents du haut et du bas sont découvertes. Il est toujours franc et apparaît quand l'enfant est détendu. C'est le sourire communicatif par excellence. Des études menées par deux psychologues américains nous donnent un peu plus de précisions. Les enfants sourient plus facilement de cette façon quand ils sont en groupe que seuls.

Un sourire quand une couche n'irrite pas ou est changée regulierement, est un sourire de soulagement et de bien-être.

Pensez à le maintenir au sec tout au long de la journée avec des couches Pampers Baby Dry.

Une manifestation sociale

Le rire déclenché par la stimulation des sens apparaît très précocement entre le 4e et le 8e mois. Il commence à être sensible aux chatouilles et adore la surprise attendue du jeu de cache-cache. Mais ce n'est que plus tard, à partir de 10-12 mois, qu'il devient social et se déclenche en réponse à toutes sortes d'images insolites telles qu'un animal au zoo, des grimaces, une chute spectaculaire.

Avec le temps, il apparaît dans des contextes de plus en plus précis. Le rire est bien sûr une émotion, mais c'est aussi une manifestation physique de tout le corps. Il permet à l'enfant d'explorer tout un registre d'intonations vocales, et de s'essayer aux vocalises les plus fantaisistes. Il semble que les pères suscitent plus souvent le rire en jouant avec les enfants, alors que câlins et sourires sont plutôt destinés aux mères. Les garçons rient autant avec des filles qu'avec des garçons. Les filles, elles, le font davantage en compagnie des garçons. L'enfant rit plus ou moins intensément selon son âge, mais pas toujours des mêmes choses. Plus il grandit, plus les occasions de s'amuser sont nombreuses.