Petits noms qu'on lui donne

- Tototte, lolotte, sussu, bouchon à bébé, ramène-la-paix ... complétez la liste...

Pourquoi en ont-ils besoin ?

Dès sa vie utérine, le fœtus suce ses doigts... Une fois né, l'enfant continue à satisfaire son besoin de succion, en dehors du sentiment de faim. La bouche étant une des zones érogènes primaires, elle représente une source de plaisir et de bien-être. Les tétées ne sont pas suffisantes pour le combler...

Vous cédez... et vous culpabilisez !

Difficile pour vos nerfs (déjà mis à rude épreuve par le manque de sommeil) de supporter de longs moments de pleurs et de vous sentir impuissante pour les calmer. Renonçant à vos beaux principes (mon enfant ne sera pas bouché par du plastique !!!), vous donnez une tétine à Bibounet, et là, miracle... le calme revient. Ne vous flagellez pas : vous n'avez pas cédé à la facilité. Vous n'avez fait qu'assouvir un besoin de réconfort de votre bébé. Rien à blâmer dans cette démarche...

Comment la choisir ?

Le premier conseil est de choisir une tétine de qualité pour éviter tout risque d'anomalie qui pourrait être dangereuse (risque d'en avaler un bout par exemple). Choisissez une forme ergonomique, très souple pour ne pas abîmer le palais, et dont la collerette est bien aérée pour éviter que l'humidité n'irrite la bouche.

Le caoutchouc a un petit goût qui peut déplaire à l'enfant et se ramollit au fil des stérilisations. Le silicone est sans goût mais peut se fendiller... De toutes façons, il faut en changer au moindre signe d'usure.

Est-ce un piège pour les parents ?

Au début vous apprécierez que votre bébé se calme et trouve le sommeil... Plus tard, vous regretterez peut-être qu'il ne puisse se rendormir si sa tétine lui échappe au milieu de la nuit. Pour cela, les « fils » qui permettent d'accrocher l'objet du délit au pyjama peuvent être très utiles : l'enfant doit apprendre à remettre son « bouchon » tout seul. Il existe également un risque que l'enfant garde la tétine en bouche tout le temps pour ne pas avoir à faire l'effort de la reprendre...

Les parents doivent savoir fixer les limites : au moment de l'acquisition de la parole, il est important de bien expliquer qu'on ne peut pas parler avec quelque chose dans la bouche...

Le doudou peut-être une source de sevrage. Pensez-y!

Comment le sevrer ?

Plus la dépendance est forte, plus le sevrage sera difficile... Il faudra procéder par paliers : ne prendre sa tétine que pour dormir, la retirer quand on lit une histoire... et féliciter chaque progrès : tu grandis, tu n'as plus besoin de ta tétine !

Attention ! Il s'agit de bien choisir le moment pour le « sevrer » : pas au cours d'un déménagement, d'une naissance ou d'un problème familial.

Le match pouce vs tétine :

La tétine :

- Peut se stériliser

- Peut être jetée une fois que l'enfant l'a décidé

- Les tétines modernes sont étudiées pour ne pas déformer le palais

- Peut être oubliée (attention au drame ! Vous pourrez faire des kilomètres pour retourner la chercher... ou écumer les pharmacies de nuit pour en trouver une d'urgence !!!)

Le pouce :

- Est gratuit

- Ne peut être perdu

- Ne peut pas bouillir

- Est toujours disponible...